Top 10 des meilleurs cyclistes de tous les temps (pas chauvin, je vous rassure)

Les 10 meilleurs coureurs cyclistes de tous les temps

Pour réviser un peu l'histoire du cyclisme, chez Gros Braquet on te propose un petit TOP 10 des plus grands cyclistes de tous les temps, ce n'est pas le classement le plus facile à réaliser... Oh que non, au vu de tous les grands champions qu'a connu ce sport, ce n'est pas une mince affaire, mais on a quand même voulu relever ce défi.

Dis-nous en commentaire quels coureurs tu aurais mis à la fin de l'article ! Aller on remonte le temps ! 

PS : On a procédé à une grosse mise à jour du Top ;)

 

1. Eddy Merckx

Tu te doutais bien qu'on ne pouvait pas mettre un autre nom à la 1ère place de ce classement, Merckx, le "Cannibale", "L'ogre de Tervueren" est le Belge le plus célèbre de la planète au meme titre que Tintin, Stromae ou François Damiens (non on déconne), le plus grand cycliste de tous les temps. Pour te rafraichir la mémoire, revoyons son palmarès gargantuesque : 

  • Grands Tours : 5 Giro, 5 Tours de France et 1 Vuelta
  • Classiques : 7 Milan-San Remo, 2 Tour des Flandres, 3 Paris-Roubaix, 5 Liège-Bastogne-Liège, 2 Tours de Lombardie, 3 Flèches Wallonnes, 3 Gand-Wevelgem, 2 Amstel Gold Race et 1 Paris-Bruxelles 
  • Championnats du monde : 3
  • Championnats nationaux : de Belgique sur route en 1970
  • Course à étapes : 3 Paris-Nice, 1 Tour de Suisse, 1 Tour de Romandie, 1 Tour de Catalogne...

Et il en reste encore...Une carrière exceptionnelle qui compte pas moins de 620 succès. Absolument personne ne lui arrivait à la cheville, sauf quelques coureurs comme De Vlaeminck, Von Looy ou Ocaña, mais il restait au-dessus du lot. Une faim insatiable de victoire animait ce coureur d'exception qui se classe aujourd'hui parmi les légendes du sport, au côté de Jordan, Pelé, Bolt, Woods ou Federer.

 

2. Bernard Hinault

Son nom vient comme une évidence après Merckx, le Blaireau, le jeune garçon venu tout droit d'Yffiniac en Bretagne a lui aussi tout gagné ou presque, quand tu apprends que le jeune breton se présente pour la première fois sur le Tour de France en 78 et le gagne devant Zoetemelk, on comprendra vite qu'il est de la trempe des plus grand. Hinault est sans aucun doute le plus grand cycliste français de l'Histoire. Petit zoom sur son palmarès long comme l'ascension du Stelvio. 

  • Grands Tours : 3 Giro, 5 Tours de France et 2 Vuelta 
  • Classiques : 1 Paris-Roubaix, 2 Liège-Bastogne-Liège, 2 Tours de Lombardie, 2 Flèches Wallonnes, 1 Amstel Gold Race et 1 Gand-Wevelgem 
  • Championnats du monde : 1
  • Champion de France : 1 
  • Critérium du Dauphiné : 3

Hinault était un coureur ultra complet qui attaquait en permanence, énorme rouleur (comme on en fait plus en France sauf Alaphilippe), puncheur, grimpeur hors-pair et un caractère explosif qui lui a valu ce surnom "Le Blaireau". D'ailleurs petite anecdote, lors du Paris-Nice 84, Hinault se fait stopper par des grévistes, qui le bousculent violemment. Réponse du Blaireau, un coup de poing sur un manifestant ! Fallait pas le chercher aussi... Je termine sur cette citation de champion du Blaireau : 

"Je montais sur mon vélo pour gagner. Tant que la ligne d'arrivée n'est pas franchie, la course n'est ni gagnée, ni perdue. Le plaisir de dominer les autres me prodiguait une jouissance mentale, me permettait de serrer les dents dans la douleur"

 

3. Jacques Anquetil

Maitre Jacques est le premier coureur cycliste à réaliser l'exploit de remporter 5 Tours de France. Énorme rouleur et fin stratège, il est un des précurseurs de la modernisation du cyclisme au niveau de la diététique, des entraînements et du style de vie. Petit détour sur son palmarès... 

  • Grands Tours : 2 Giro, 5 Tours de France et 1 Vuelta
  • Classiques : 1 Liège-Bastogne-Liège, 1 Gand-Wevelgem
  • Courses à étape : 5 Paris-Nice, 2 Dauphiné et 2 fois les 4 jours de Dunkerque
  • GP des Nations en CLM : 9 titres 

"C'est le plus formidable rouleur que j'ai jamais vu. Je l'ai relayé pendant les 30 premiers kilomètres, après je n'ai pas pu passer...Et pourtant je marchais bien !"

Raphaël Geminiani

Éternel rival de Raymond Poulidor, les deux coureurs se sont détestés durant leurs carrières, ils déchaîneront les passions au sein du public, d'un côté le stratège froid et distant, Anquetil et de l'autre le limousin rural chaleureux, Poulidor. Anquetil n'avait pas vraiment la côte auprès du public français. Le sommet de leur rivalité aura lieu lors du Tour 64, dans l'ascension du Puy de Dôme, où Anquetil gagnera cette bataille avec 14 secondes d'avance sur Poupou'.

Les deux coureurs deviendront amis après leurs carrières, Anquetil ira encourager Poupou sur toutes ses courses pratiquement, une belle preuve d'amitié.

Jacques Anquetil s'éteindra bien trop tôt en 1987 à 53 ans, à cause d'un cancer de l'estomac... Avant de partir, Maitre Jacques dit ceci à Poulidor :

"C'est bête, nous avons perdu 15 ans d'amitié. Il te faudra te contenter encore une fois de la deuxième place. Je vais partir le premier"

  

Maillot vintage

 

4. Fausto Coppi 

Et oui, le cyclisme n'a pas commencé après 1960, ce sport a connu d'immenses champions dans la première moitié du 20ème siècle, notamment un des plus grands Fausto Coppi alias "Campionnissimo". Il est le premier coureur à avoir remporté la doublette Giro-Tour de France en 1949, Coppi est reconnu pour avoir transformé son sport il y a intégré la diététique, la médecine du sport, l'innovation technologique des vélos, de nouvelles méthodes d'entraînements. Mais avant parlons palmarès : 

  • Grands Tours : 5 Giro, 2 Tour de France 
  • Classiques : 4 Milan San Remo, 1 Paris Roubaix, 5 Tours de Lombardie et 1 Flèche Wallonne
  • Championnats du monde : 1
  • Championnat d'Italie : 1

Il est le précurseur des cales-pieds, de la pommade chauffante, il va demander au fabricant de tenue de cyclisme, qu'elles soient plus fonctionnelles et élégantes. Il fut également le premier à utiliser un vélo beaucoup plus léger en contre-la-montre. Pour les entraînements, finis les longues sorties de plus de 6 h et bonjour les sorties intenses de 150 bornes. 

Si aujourd'hui nous avons du matériel toujours plus léger, aérodynamique et performant, c'est grâce à M.Coppi.

Pour te prouver que c'était un coureur d'exception, qui dit mieux que Gino Bartali pour nous le prouver avec cette citation : 

"En plaine, je ne rougis pas de l'avouer, pour marcher à son allure, j'avais besoin d'être aidé par un autre coureur. Lui non. Pour Fausto, la victoire était à sa portée dans n'importe qu'elle course. Ce n'était pas mon cas. Lui était, en tout, complet".

 

5. Alfredo Binda

Alfredo Binda

Avant les Coppi, Bartali and co, il y avait un trio de coureur Binda, Brunero et Girardengo qui se tiraient la bourre en Italie, sur le Giro, Milan San Remo ou encore le Tour de Lombardie. Alfredo Binda est un champion de la trempe de Coppi, Merckx ou encore Hinault, un palmarès incroyable ! 

43 étapes, je ne sais pas si vous vous rendez compte de la performance du gars !

Certains considèrent que Binda est le plus grand de tous les temps (surtout les italiens ahah)

  • Surnom : La Joconde, le trompettiste
  • Durée de carrière : 14 ans de 1922 à 1936
  • Palmarès principal :
  • Grands Tours : 5 Giro, 43 étapes remportées
  • Classiques : 2 Milan San Remo, 4 Tours de Lombardie 
  • Championnats : 3 fois Champion du monde sur route, 4 fois Champion d'Italie
  • Spécialités : Coureur complet 
  • Principaux rivaux : Girardengo, Brunero

 

6. Louison Bobet

Une fois de plus, c'est un breton qui apparaît dans ce top (ils ont un truc en Bretagne c'est pas possible). Louison est un des plus grands de ce sport, il a tous gagné durant sa carrière, grands tours, classiques (4 monuments), championnats du monde, nationaux. Coureur ultra professionnel, d'une discipline à toute épreuve, il marchera dans les pas de Fausto Coppi, pour ce qui est de la préparation physique et mentale, les méthodes d'entrainement ou la diététique, jusqu'alors très peu utilisée dans le cyclisme, un véritable avant-gardiste.

Jean-Paul Ollivier, le décris comme : 

"Le plus grand perfectionniste que le cyclisme ait connu."

Son palmarès : 

  • Grands Tours : 3 Tours de France et 11 étapes gagnées ; 2 fois meilleur grimpeur, 2 étapes du Giro et 1 fois meilleur grimpeur 
  • Championnats du monde : 1 fois Champion du monde sur route 1954
  • Championnats de France : 2 fois en 1950 et 51
  • Classiques : 1 Paris-Roubaix, 1 Milan-San Remo, 1 Tour de Lombardie, 1 Tour des Flandres, 1 Bordeaux-Paris
  • Courses à étapes : 1 Paris-Nice, 1 Critérium du Dauphiné 
  • GP des Nations : 1 fois en 1952

Il rentre dans le club très fermé des coureurs qui ont gagné un grand tour et classique flandrienne la même année, Bobet accumulera plus de 122 victoires durant sa carrière. 

Une stèle à la mémoire de Bobet se trouve dans le col d'Izoard, au lieu-dit de la Casse déserte. C'était un des cols qu'il préférait !

  

7. Gino Bartali 

Le plus pieux de tout les coureurs cyclistes, Gino Bartali, l'éternel rival de Fausto Coppi a quand même un palmarès bien garnis, jetons-y un coup d'oeil. 

  • Grands Tours : 3 Giro, 5 fois meilleur grimpeur du Giro et 2 Tours de France, 2 fois meilleur grimpeur du Tour de France
  • Classiques : 4 Milan San Remo, 3 tours de Lombardie, 2 championnats de Zurich
  • Course à étapes : 2 tours de Suisse, 1 tour du Pays basque, 1 tour de Romandie
  • Championnat d'Italie : 1 

La Seconde Guerre Mondiale et l'invasion allemande du Nord de l'Italie va forcer Gino à stopper le vélo, cependant, il va continuer de s'entraîner en attendant les prochaines courses.

Lors de ses entraînements, il va toujours dans les même endroits Viareggio, Gênes ou Assise, sur la route les soldats nazis ou la milice fasciste, le regardent s'entraîner avec admiration... Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'il transporte dans sa selle et son cadre, des faux-papiers pour aider les Juifs à s'échapper vers le Sud de l'Italie, en zone libre. Ces allers-retours ont permis de sauver plus de 800 Juifs. 

Un grand et courageux coureur, qui utilisa le cyclisme pour combattre une idéologie destructrice et sauver des vies au péril de la sienne.

Son palmarès est peut-être moins rempli qu'un Hinault, Merckx ou De Vlaeminck mais traverser une époque aussi dure, qu'était la Seconde Guerre Mondiale et gagner une Grande Boucle, 10 ans après la première, c'est tout simplement fantastique !

 

8. Miguel Indurain

Dans la catégorie énorme rouleur raflant 5 fois d'affilé le Tour de France, j'appelle Miguel Indurain ou l'Extraterrestre. Cet espagnol de Navarre a dominé la Grande Boucle de 1991 à 1995. Son truc à Miguel c'étaient les chronos, il prenait un maximum de temps en contre-la-montre et il n'avait plus qu'a gérer lorsque la montagne arrivait. Il n'a jamais gagné d'étapes de montagne de 91 à 95, c'est dire le formidable rouleur qu'il était. Il est le plus souvent comparé à Anquetil et Moser pour ses qualités physiques hors-pair.

Passons en revue son palmarès : 

  • Grands Tours : 2 Giro et 5 Tours de France 
  • Classiques : 1 classique de Saint-Sebastien 
  • Course à étapes : 3 Tours de Catalogne, 2 Paris-Nice et 2 Dauphiné
  • Championnat du monde du CLM : 1
  • Championnat olympique du CLM : 1

N'oublions pas néanmoins, que malgré son gabarit imposant, plus de 80 kg, il est un grimpeur puissant, ces qualités lui ont permis d'endosser son premier maillot jaune en 1991 à Val-Louron. D'après ses coéquipiers, Indurain est un homme d'une extrême gentillesse et d'une grande humilité. 

Gentil, oui, mais bon si à l'entraînement il te lâche au premier coup de pédale...

 

Maillot vintage

 

9. Felice Gimondi

L'autre géant du cyclisme italien, un coureur ultra complet capable de gagner à peu près ce qu'il veut et ça peu importe la concurrence (Merckx, Anquetil, Poulidor...etc) 

  • Grands Tours : 1 Tours de France, 3 Giro, 1 Vuelta dont 14 étapes remportées 
  • Classiques : 1 Milan San Remo, 1 Paris-Roubaix, 2 Tour de Lombardie, 2 Paris Bruxelles
  • Championnats : 1 fois Champion du monde sur route, 2 fois Champion d'Italie

10. Sean Kelly 

L'irlandais qui va s'imposer 7 fois d'affilée (oui, tu n'es pas fou sept fois) sur la promenade des Anglais, ce qui lui vaudra le surnom de "Monsieur Paris-Nice". Sean Kelly ou l'irlandais qui a tout rafler : 

  • Grands Tours : 1 Vuelta,16 victoires d'étapes sur la Vuelta et 4 maillots du classement par points, 21 victoires d'étapes sur le Tour de France (5) et et la Vuelta (16) 4 maillots du classement par points 
  • Classiques : 2 Milan San Remo, 2 Paris Roubaix, 2 Liège-Bastogne-Liège, 3 tours de Lombardie, 1 Blois-Chaville et 1 Gand-Wevelgem 
  • Course à étapes : 7 Paris-Nice, 3 tours du Pays basque, 2 tours de Catalogne et 1 tour de Suisse.

Quand on pense, que Jean de Gribaldy (son entraîneur) est allé le chercher au fin fond de la cambrousse irlandaise à Waterford, et qu'il a vu le futur Monsieur Paris-Nice, en train de conduire un tracteur, je pense que cela devait être assez insolite.

Jean de Gribaldy a eu beaucoup de "flair" pour tirer le jeune Kelly des champs de carottes, et hisser ce grand talent vers la promenade des Anglais. 

       

       

      Mentions spéciales

      Les coureurs dont on va te parler pourrait figurer largement dans ce top mais la concurrence est diablement élevée... On te les présente juste en-dessous ! 

      Rik Van Looy

      On ne pouvait pas oublier l'autre coureur cycliste qui avait raflé les 5 Monuments des Classiques, monsieur Rik Von Looy ! Jette un petit coup d'oeil à son palmarès de titan ! C'était un des seuls coureurs à l'époque à embêter un certain Eddy Merckx, un sacré costaud le Rik aka l'Empereur d'Herentals

      • Grands Tours : 37 étapes remportées, 1 classement par points sur le Tour et sur la Vuelta et 1 classement de la montagne sur le Giro
      • Classiques : 1 Milan-San Remo, 2 Tour des Flandres, 3 Paris-Roubaix, 1 Liège-Bastogne-Liège, 1 Tours de Lombardie, 1 Flèche Wallonne, 3 Gand-Wevelgem, 2 Paris-Bruxelles et 2 Paris-Tours
      • Championnats du monde : 2 sur route
      • Championnats nationaux : 2 de Belgique sur route en 1958 et 1963

       

      Rik Van Steenbergen

      Rik Van Steenbergen Meilleur cycliste belges de l'histoire.

      Plus de 1053 victoires à son palmarès (route et piste), un énorme champion des années 40 à 60 ! Peut être un des plus polyvalents de l'histoire Rik 1er comme on l'appelait était à l'aise sur piste (25 championnats remportés) et sur route avec des titres prestigieux comme Paris-Roubaix, Le Tour des Flandres ou encore ses 3 titres de Champion du Monde sur route ! 

      Petite anecdote : En 1948, il gagne Paris-Roubaix avec une vitesse moyenne de 43,612 km/h, en 1948 !!! Cette performance lui aura valu le Ruban Jaune, un prix qui est remis aux cyclistes détenteur d'un record de vitesse sur les courses de plus de 200 km !

      • Surnom : Rik 1er
      • Durée de carrière : 23 ans de 1943 à 1966
      • Palmarès principal :
      • Grands Tours : 1 Classement par points et 25 étapes remportées
      • Classiques : 1 Milan-San Remo, 2 Tours de Flandres, 2 Paris-Roubaix, 2 Flèches Wallonnes, 1 Paris-Bruxelles
      • Championnats nationaux de Belgique : 3 fois sur route, 4 fois d'Omnium, 1 fois de poursuite et 4 fois derrière derny
      • Championnats du monde : 3 fois sur route
      • Championnats d'Europe : 2 fois d'Omnium, 6 fois à l'Américaine
      • Spécialités : Sprinteur/Rouleur, Classiques 

       

      Constante Girardengo

      Girardengo

      Un autre poids lourd d'avant guerre, Girardengo, un palmarès incroyable, 6 Milan San Remo, seul Merckx fait mieux avec 7 victoires et 9 fois champion d'Italie...

      • Durée de carrière : 14 ans de 1922 à 1936
      • Palmarès principal :
      • Grands Tours : 2 Giro, 30 étapes remportées
      • Classiques : 6 Milan San Remo, 3 Tours de Lombardie 
      • Championnats : 9 fois Champion d'Italie
      • Spécialités : Coureur complet 
      • Principaux rivaux : Binda, Brunero

       

      Laurent Fignon 

      Il Profesor, un coureur d'exception, de la trempe d'un Hinault ou Anquetil. Fignon est dans les mentions spéciales car celui-ci avait tout pour avoir le palmarès d'un Hinault ou Bobet, cependant un problème au tendon d'achille l'a empêché de construire un énorme palmarès, et coryez-moi il aurait pu gagner les 3 Tours très facilement. Un premier Tour de France gagné à seulement 22 ans, le pousse dans la catégorie des meilleurs coureurs de l'histoire et d'un palmarès remarquable : 

      • Grands Tours : 1 Giro et 2 victoires d'étapes, 2 Tours de France et 9 victoires d'étapes, 2 victoires d'étapes sur la Vuelta
      • Classiques : 2 Milan San Remo, 1 Flèche Wallonne
      • Championnats de France : 1

      Cependant, notre Laurent national a connu une injustice venant de l'autre côté des Alpes sur le Giro 84, la victoire lui tendait les bras mais les Italiens l'ont décidé autrement et Moser a gagné ce Giro truqué (un peu comme la coupe du monde 2006). Si on récapitule l'arnaque : 

      • Fignon a un problème mécanique, la direction de la course interdit à la voiture de son équipe de venir l'aider
      • Les chutes de neige imaginaires dans le Stelvio annulant donc l'arrivée au sommet 
      • Les poussettes des tifosis pour aider Moser dans les cols

      Et le meilleur pour la fin...

      • Le bouquet final, c'est l'hélico qui accompagne Fignon dans le contre-la-montre, en se plaçant devant le français pour reproduire un vent de face. Tandis qu'un autre hélico se place derrière Moser pour reproduire un vent de dos artificiel, et lui permettre de gagner ce chrono... Pathétique 

      Mais ce qui anéantira notre champion, c'est la défaite à 8 secondes face à Greg Lemond, en 1989, il ne s'en remettra jamais... 😢

       

      Roger De Vlaeminck 

      De Vlaeminck 2

      Considéré comme un des meilleurs coureurs de Classiques de l'Histoire, Roger De Vlaeminck était un coureur ultra complet à la fois sur route et en cyclocross, il détient le record de victoire sur Paris-Roubaix avec Boonen. Le jeune belge qui était destiné à une carrière de footballeur a bien fait d'essayer le vélo, cela lui a plutôt bien réussi ! 

      • Surnom : Monsieur Paris Roubaix, Le Gitan
      • Durée de carrière : 15 ans de 1969 à 1984
      • Palmarès principal :
      • Grands Tours : 3 classements par points et 24 étapes remportées
      • Classiques : 3 Milan San Remo, 4 Paris-Roubaix, 1 Tours des Flandres, 1 Liège-Bastogne-Liège, 2 Tour de Lombardie, 1 flèche Wallonne, 1 Championnat de Zurich  
      • Courses à étapes : 1 de Suisse, 6 Tirreno Adriatico
      • Championnats : 1 fois Champion du monde de cyclocross, 2 fois Champion de Belgique sur route et une fois en cyclocross
      • Spécialités : Classiques 

          

        Maillot vintage

         

        Merci d'avoir pris le temps de lire ce TOP 10, partage nous ton TOP toi aussi en commentaire, et n'hésite pas à partager cet article ! 

        À bientôt les cyclistes ! 

         

        Julien, fondateur de Gros Braquet 

        Plus de publications

        2 Commentaires

        • Author image
          Julien de Gros Braquet: April 11, 2022

          Salut Tigo !

          Oui effectivement, il y a une petit coquille dans le palmarès on va corriger ça ;)

          Merci :)

        • Author image
          Tigo: April 11, 2022

          Bonjour
          Je pense Qu’il y’a une erreur avec Kelly il n’a pas gagné 21 étapes du tour de France une seule je crois
          Merci pour tout

        Laisser un commentaire

        Tous les commentaires du blog sont vérifiés avant d'être publiés